, , ,

<<


 >>  ()
Pages:     | 1 |   ...   | 4 | 5 ||

.. : 82.03+81`25 83.3+81.2-7 -38 ...

-- [ 6 ] --

(A.S., 2. 129) (. ., 219) ajouter le grain de sel (B.P., 245) , (. ., 257) avoir une faim de loup (L.T., 288) - mais a fait autant d`effet qu`un (. ., 61) cautre sur une jambe de bois (M. B., 109) , c`est trop frais encore pour qu`ils (.., 445) y aient pris got (B.P., 496) (.., 159) Mettre la main au collet (M.B., 233) Un nom imprononable (B.P., (..,301) 333) Et le directeur financier sentait (..,19) avec tes vieilles histoires(V.G.,72) (.., 293) comme un poisson dans leau (L.T., 328) un parent loign des Gromko (.., 212) Gogotchka (B.P., 235) ? (.., 26) Qui sont tes parents (M.B., 64) rompre en vain des lances (.., 110) (L.T., 124) (.., 332) Je ne fais pas le guignol(M.B.,449) , Non, c`est une histoire de fous (.., 319) (B.P., 352) Le cambrioleur avait disparu (.., 115) (B.P., 136) (.., 319) il restait Gros-Jean (B.P., 351) suivait tous ses pas (L.T.,335) (.., 229) (.., 153) Certaines croyances (B.P., 176) (.., 257) .de bric et de broc (B.P., 289) (.., 536) un tte--tte (L.T., 584) Pques est dj l (B.P., 399) (.., 362) (.., 97) comme on se jette l`eau (F.D., 134) quand elle arrive vous coller (.., 308) (B.P., 339) - (67) le feu aux poudres (B.P., 83) qu` il perdait l`esprit (M.B., 221) (.., 150) (.., 167) partiez avant tout ce gchis (B.P., 190) - (.., 167) en deux temps et trois mouvement (B.P., 190) (.., 159) Et je n`ai que je mrite (M.B., 233 ) (.., 169) On ne peut pas vous demander l`impossible (M.B., 245 ) , Dieu leur avait donn et la lumire (.., 275) du jour et la force de leurs bras (L.T., 309) (.., 99) Ne parlons pas de lui (N.N., 188) , , Chacun poursuivait son ide (.., 210) (B.P., 251) Au voyageur pris de libert tous (.., 115) les vents sont favorables (V.N., 217-218) , (.., 90) Tu es libre de sortir (L.T., 101) , Seigneur, quelle concidence (.., 199) (B.P., 170-171) (.., 159) Et l`affaire est rgle (B.P., 181 ) (.., 100) les bons comptes font les bons amis (M.B., 158) ont jet leur bonnet par dessus (.., 297) les moulins (L.T., 333) (.., 353) se mettaient en quatre (L,T., 393) Quelle mouche t`a piqu?

(.., 126) (B.P., 147) (.., 325) Avait disparu comme au fond d`un puit (M.B., 440) comme les cheveux sur la soupe (.., 451) (B.P., 496) (.., 22) sans rime ni raison (M.B., 60) Le jeu n`tn valait pas la chandelle (.., 168) (L.T., 190) (.., 288) Adieu la valise (M.B., 397) (.., rpandre les perles de son 119) loquence (L.T., 135) (.., 100) l`oeil du matre anglaise le cheval (M.B., 158) (.., 366) Ils n`ont besoin de personne (B.P., 404) (.., On ne nourrit pas de chansons les 206) rossignols (L.T., 232) Tout nest pas rose dans la vie (.., 594) conjugale (L.T., 645-646) (.., 136) Puissiez-vous mordre la langue (L.T., 154) (.., 185) On y perd son latin (B.P., 209) (.., 5) Ouf! Quel soulagement!

(V.N., 17) (.., 240) elle est vide (L.T., 268) (.., 159) Ils ont tout combin d`avance (M.B., 145)..-o mouchez pas du pied! (M.B., 293) (.., 206) , Je vous parle d`une chose et vous (.., 218) d`une autre (B.P., 243) , On est bien chez les autres mais (.., 96) on est encore mieux chez soi (L.T., 107) , ! Fauche la pluie, fane au soleil (.., 252) (L.T., 283) , (.., 516) On nest jamais trop viux pour sinstruire (L.T., 562) (.., 172) Chez soi on se sent plus fort (L.T., 195) (.., 167) Ne parlons plus du pass (M.B., 243) On ne se repent jamais trop tard (.., 138) (L.T., 157) - Nul n`est content de sa fortune, , ni mcontent de son esprit (.., 136) (L.T., 155) (Le mot de Mme Dshoulires) , Ne te mle pas de ce qui ne te (.., 34) regarde pas (B.P., 46) , , - On dit qu`on a plus de raconter , quelque chose que de le faire (.., 409) (B.P., 450) , , // battiat de laile (P.M., 51) (.., 50) Cette moutarde (R.R.,194) (. .) c`est un tombeau (F.M., 42) (.., 45) Couper les cheveux en quatre (F.M., 91) (.., 105) frle la vitre (R.R., 203) (.., 180) Ils taient tois du mme monde (P.M., 101) (.., 100) il tait sorti de son trou (F.M., , 50) (.., 57) ils sont sr de perdre (F.M., 54) (.., 62) J`en tombai de mon haut (R.R., (.., 183) 204) Les compagnons du pot d`tain (R.R., 178) (.., 156) les deux doighs de la main (F.M., 22) (.., 23) Les robes taient devenues tros larges (F.M., 43) (.., 49) ligol sur une charrette de paille (F.M., 73) (.., 85) l`instruction a t bcle (.., 21) (F.M., 20) quand tu te lances (F.M., 40) (.., 45) trois fois rien (P.M., 51) (.., 50) Se mettre en depense avec lui (.., (F.M., 48) 55) un pot moutarde (R.R., 62) (.., 55) Une titulisation rapide (A.C., 2, (.., 2, 38) 123) (2) Celui est bien mon oncle qui le ventre , me comble (R.R., 24) (.., 24) Les mauvaises nouvelles sont prestes comme l`hirondelle (R.R., 139) (.., 121) On ne fait pas d`omelette sans casser les oeufs (F.M., 42) (.., 45) Tout est bien qui finit bien , (F.M., 22) (.., 24) Tous les Juifs se valent (F.M., 39) (.., 44) (2) Ardez le bel agneau!.. Agneau de ;

Chamoux, n`en faut que trois pour (.., trangler un loup (R.R., 23) 23) Comme la moutarde aprs dner (.., 90) (R.R., 106) comme un coq en pte (.., 166) (R.R., 189) tre en assiette (F.M., 80) (.., 104) faire la part du feu (F.M., 49) (.., 56) Foutez-moi le champ (R.R., 194) (.., 173) Le mal s`en va-t- pied, mais il vient , cheval (R.R., 114) (.., 99) les carottes sont ciutes (F.M., 18) (.., 20) Point de fte, on le sait, sans quelques pots casss (R.R., 33) (.., 30)..retournions nos moutons (R.R., 97) (.., 83) tu peux graisser tes bottes, ton , histoire est finie (R.R., 117) (.., 100) si Carme prenant nous trouvait sans moutarde? (R.R., 26) (.., 24-25) Vouler vous levez le champ (..,.40) (R.R., 44)

Pages:     | 1 |   ...   | 4 | 5 ||
 
 >>  ()





 
<<     |    
2013 www.libed.ru - -

, .
, , , , 1-2 .